ETES VOUS PRET POUR LA FRANCHISE ?

Créer sa propre activité sous une enseigne reconnue et bénéficier du soutien, de la notoriété et de l'expérience d'un réseau, c'est optimiser ses chances de réussite et limiter les risques. Intégrer un réseau implique de faire le point sur les avantages et les inconvénients de ce système..

Il est notamment évident que la liberté du chef d'entreprise se trouve rapidement limitée par certaines contraintes imposées par les franchises, dans la limite de l'immixtion dans la gestion de l'entreprise franchisée. Rappelons que les franchisés sont des entreprises indépendantes financièrement et juridiquement.


franchise
POUR BIEN DEBUTER UN PEU D INTROSPECTION…

1)Quels sont vos goûts et vos motivations?
(En ce qui concerne les produits, l'activité, l'importance du personnel?)

• Connaissez vous vos objectifs professionnels?
• En quoi mon expérience professionnelle est elle adaptée au projet?
• Les responsabilités que j’ai exercées sont elles comparables à celles qui m’attendent?
• Que faudra-t-il changer?
• En devenant franchisé, quel est mon objectif : gagner beaucoup d’argent, m’épanouir, devenir mon propre patron, ouvrir plusieurs unités, franchir une étape pour d’autres projets (devenir totalement indépendant, créer un réseau, capitaliser pour entreprendre autre chose)
• Vais-je reprendre une unité existante ou créer mon activité?

Pour devenir franchisé :

• Ai-je trouvé un produit que j’ai envie de vendre, un concept qui me plaît, où je me sentirai à l’aise ?
• Suis-je capable de convaincre un franchiseur, un banquier, avec quels arguments ?
• Pourrai-je concilier l’indépendance de mon entreprise et son intégration à un réseau ?
• Suis-je prêt à jouer le jeu de la franchise ?


2) Quel est le niveau de risque que vous acceptez ?


Pour devenir chef d’entreprise :

• Suis-je prêt à prendre des risques et beaucoup travailler ?
• Ai-je « la carure », le charisme pour devenir patron ?
• Ai-je les compétences pour gérer une PME ou dois-je me former ?
• Ai-je l’instinct du commerce : le sens du contact, du marketing, du merchandising ?
• Suis-je suffisamment autonome ?
• Ai-je des capacités à manager ?
• Suis-je capable d’animer une petite équipe ?
• Suis-je disposer à reproduire un concept mis au point par un autre : payer des royalties, suivre ses conseils et partager mon expérience, à supporter des contrôles ?
• Suis-je capable de me remettre régulièrement en question, investir mon temps et mon argent pour m’améliorer sans cesse ?
• Si nécessaire, vais-je accepter de changer de ville, de région ?


3) Quel est le niveau de soutien que vous obtenez de votre famille pour ce projet ?

• Mes proches encouragent-ils mon projet ?
• Ma famille est prête, au moins pour un temps, à me voir moins souvent et supporter mes préoccupations ?
• Acceptera-t-elle, dans un premier temps, des revenus inférieurs à ma situation actuelle ?


4) Avez-vous les moyens financiers de vos ambitions ?

• Quel est le montant de votre apport financier personnel ?
• Quelles sont les garanties financières que vous pouvez éventuellement apporter à la banque pour votre emprunt ?
• Est-ce que je connais les exigences financières du franchiseur qui m’intéresse ?
• Puis je financer ma période de recherche et de négociation ?
• Ai-je l’apport personnel minimum demandé par le franchiseur ?
• Suis-je prêt à vendre quelques biens ou titres pour pouvoir me lancer ?
• Quel montant d'emprunt n'aimeriez-vous pas dépasser ?


Les avantages à rejoindre un réseau de franchise

• Une gestion indépendante de l'activité, sans lien hiérarchique avec le franchiseur
• Une marque généralement connue, dont la promotion est nécessairement assurée par le franchiseur, au plan national
• Un soutien lors de la création de l'entreprise ( recherches de financement par le biais de partenariats avec certains organismes bancaires, appui juridique pour l'examen des baux commerciaux etc…)
• La transmission d'un savoir-faire et une assistance technique continue ( y compris une formation initiale et une formation continue)
• Un réseau de franchisés, avec des indicateurs clés, le partage des expériences réussies et l'analyse des causes d'échecs ponctuels
• La mise en place d'un système de centrale d'achat pour la réalisation d'économie d'échelle
• Une exclusivité territoriale (le franchiseur s'engage à ne pas ouvrir d'autres points de vente dans un rayon donné)
• Parfois une école de formation des futurs salariés
• Le poids et la notoriété des enseignes de la franchise

Les inconvénients de la franchise

• Des besoins financiers plus élevés (droit d'entrée, formation, redevance annuelle,…) : Le droit d'entrée est librement fixé par les franchiseurs et peut varier très fortement d'une enseigne à l'autre. Les redevances sont généralement calculées à partir d'un pourcentage sur le chiffre d'affaires.
• Un engagement de respect des règles et normes du franchiseur, notamment des exigences d'agencement
• Une limitation de l'activité à celle définie par le franchiseur (exclusivité)
• La confidentialité sur le savoir-faire de l'enseigne
• Dans certains cas, des clauses de non-concurrence sur un territoire après rupture du contrat de franchise
.

franchise
POSEZ-VOUS LES BONNES QUESTIONS EN AMONT

• Êtes-vous prêt à intégrer un réseau et à en accepter les contraintes ?
• Quelle est votre surface financière ? Est-elle suffisante ?
• Êtes-vous suffisamment souple pour vous adapter à une nouvelle formation ?
• Êtes-vous prêt à vous donner les moyens de réussir dans la franchise ?
• Quel est votre degré d'ambition ?

POUR BIEN CHOISIR SON RESEAU, VERIFIEZ

• Quelles sont les spécificités du concept et les obligations imposées par le franchiseur ?
• Quelle qualité financière présente la tête de réseau ? Quelle est sa rentabilité ?
• Quel savoir-faire vous transmet-il ?
• Quels sont les coûts réels d'adhésion ?
• Quels sont les services et outils proposés par le franchiseur et ses garanties ?
• Quel est son positionnement vis-à-vis de la concurrence ?
• Quel est son mode de communication ?
• Quel est le budget national et local pour la promotion de la marque ?
• Quelles sont les perspectives d'évolution ?
• Quel est le turn over ?

CONSEILS :
Le franchiseur permet l'exploitation d'une entreprise en totale conformité avec son concept, dont il a clairement défini les normes dans le Document d'Information Précontractuelle (DIP).

LISEZ LE ATTENTIVEMENT ET VERIFIEZ LES POINTS SUIVANTS :
• Le franchiseur et son entreprise
• Son réseau d'exploitation,
• Ses résultats financiers,
• Le marché (général et local),
• Les clauses importantes du contrat
• Soyez curieux ! Prenez contact avec les franchisés et prenez le pouls …
• Il vous permet également de mieux appréhender la dimension humaine existante au sein du réseau.
• Quelle relation le franchiseur entretient-il avec ses franchisés ?
• Y a-t-il un esprit réseau et une entraide ?
• N'hésitez donc pas à rencontrer d'autres franchisés de la même enseigne et à discuter avec eux.

• Le DIP ou DOCUMENT D INFORMATION PRE-CONTRACTUELLE : Document que tout franchiseur doit remettre aux candidats franchisés au minimum 20 jours avant la signature du contrat ;
il constitue un premier niveau d'information à propos du franchiseur.

LE COMMERCE ASSOCIE

QU EST-CE QUE LE COMMERCE ASSOCIE ?

C'est un réseau organisé par des commerçants indépendants propriétaires de leur point de vente et qui ont choisi de s'associer (autour d'une coopérative, d'une chaîne volontaire…), afin de mutualiser leurs forces et leurs ressources pour développer une stratégie commune.
Contrairement à la franchise, chaque adhérent d'un groupement détient une ou plusieurs actions de la structure tête de réseau. Ils sont ainsi tous propriétaires du concept et le font évoluer ensemble.
Le mode d'exploitation proposé par le commerce associé comporte plusieurs aspects.

Action groupée

Les adhérents peuvent exercer différentes activités communes, comme les achats, la logistique, et profiter des services proposés par le groupement (marketing, assistance comptable, formations).
L'objectif est de mutualiser les achats par le biais d'une centrale d'achat, d'entrepôts ou de plateformes logistiques communes.
Les entreprises adhérentes restent indépendantes et sont libres de choisir de mettre en place les dispositifs proposés dans leurs points de vente.

Politique d'enseigne

Les adhérents peuvent constituer une politique d'enseigne commune pour apporter une cohésion :
la mise à disposition d'enseignes et/ou de marques, l'élaboration d'un concept de point de vente, la réalisation de campagnes publicitaires et des actions promotionnelles communes.